Après le  quartier des Noisetiers à Beaune, le Bief du Moulin à Longvic, c'est au tour du Quartier de la Gare et des Gémeaux à Gevrey-Chambertin de créer avec notre accompagnement son jardin partagé.

Pour ce projet, différentes étapes sont proposées aux habitants :

30 septembre 2017 de 15h à 17h30 : un premier moment festif pour rencontrer les habitants et recueillir leurs premières envies. Des ateliers pour les enfants sont proposés afin de libérer les parents qui accompagnés d'un dessinateur mettront sur le papier leurs premières envies.

3, 10, 17 octobre 2017 de 20h à 22h : 3 ateliers "maquettes" pour imaginer de façon très concrète ce nouveau jardin, penser son organisation, créer un véritable écosystème permettant de jardiner de façon naturel...

13 au 16 novembre 2017 : porte à porte pour faire choisir le projet définitif à l'ensemble des habitants du quartier.

25 novembre à 11h : plantation des premiers arbres du jardin

6 février 2018 à 20h : lancement des inscriptions des jardiniers (les jours suivants inscriptions possibles également au centre social).

7 au 11 mars 2018 de 10h à 19h : chantier participatif pour faire sortir le jardin de terre. Chacun peut participer qu'il soit un futur jardinier ou non !

20 mars 2018 à 20 heures : attribution des parcelles et constitution de l'association des jardiniers.

De fin mars à début juin : premières plantations

10 juin 2018 : inauguration du jardin partagé


Ce projet est financé par :
Ville de 
Gevrey-Chambertin
Objectifs de ce projet
- Favoriser l’appropriation de l’espace public par des d’habitants et notamment celui proche de leur lieu d’habitation, 
- Les amener à réfléchir à des aménagements favorisant biodiversité, vivre ensemble et embellissement de leur quartier, 
- Proposer une autre relation entre les habitants, la collectivité et les bailleurs, les habitants devenant acteurs de l’aménagement de leur cadre de vie avec la complicité et l’implication de la collectivité et du bailleur social. 
- Participer à différentes problématiques de façon active et positive : jets de déchets, présence excessive des pigeons, mauvaise appropriation de l’espace urbain causant des gênes sonores…